Son rôle

Au cœur de l’Europe et de l’espace rhénan, la Collectivité européenne d’Alsace est née de la fusion des conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, le 1er janvier 2021 (en application de la Loi Alsace du 2 août 2019).

Elle est dirigée par son Président, Frédéric BIERRY et compte en tout 80 Conseillers d’Alsace.

Avec 1,9 millions d’habitants, la CeA est le 4ème plus grand Département français.

La Collectivité conserve les compétences des deux anciens Départements : solidarité, éducation (construction/entretien des collèges), culture (soutien au spectacle vivant, accès à la lecture publique…), sport et loisirs, tourisme, environnement, aménagement et habitat, routes… La CeA se voit également dotée de nouvelles compétences en matière de coopération transfrontalière, de bilinguisme, de transport et de mobilité, de développement et d’attractivité du territoire, de patrimoine régional, de vie associative…

Le cœur de mission reste les solidarités, à tous les âges de la vie : protection maternelle et infantile, aide sociale à l’enfance, action sociale de proximité, personnes âgées et personnes en situation de handicap.

Le vieillissement de la population est un enjeu fort auquel la France et la plupart des pays européens sont confrontés. Actuellement, les plus de 60 ans représentent environ de 23% de la population alsacienne totale. D’ici 2040, un tiers sera âgé de plus de 60 ans.

Cette évolution démographique questionne la capacité collective à inventer de nouvelles solidarités intergénérationnelles et à réinventer de nouvelles modalités d’accompagnement et de prise en charge.

Les Schémas de l’Autonomie bas-rhinois et haut-rhinois identifient les principaux enjeux pour répondre au mieux aux besoins et aspirations nouvelles des personnes âgées (et des personnes en situation de handicap), priorise les actions à engager pour préserver l’autonomie des personnes, soutenir les aidants, encourager la participation citoyenne, garantir une offre adaptée à chaque étape du parcours (à domicile ou en établissement) dans une logique de proximité et de parcours pour améliorer la qualité du service rendu. L’ambition est également de faire de l’autonomie un levier du développement territorial et d’innovations.

Afin de trouver les réponses les plus adaptées pour améliorer la qualité de vie en autonomie des seniors et leur quotidien, il est essentiel de s’inspirer des bonnes pratiques des autres, de travailler encore plus intensément en coopération avec d’autres territoires européens. Cette pratique de la coopération est ancrée en Alsace depuis de très nombreuses années. La Collectivité européenne d’Alsace prend ainsi une part active dans plusieurs initiatives et projets européens :

  • TRISAN, Réseau Trinational en Santé, dans l’espace du Rhin Supérieur, qui vise à mettre en réseau les acteurs, favoriser la diffusion de connaissances et l’émergence de projets concrets de coopération dans les champs sanitaire, médico-social et de l’aide d’urgence.
  • Avec l’aide de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, des missions d’étude au Pays Basque espagnol et au Danemark sur la prise en charge de la dépendance ont été menées au niveau haut-rhinois,
  • Avec la Moselle, la Collectivité alsacienne, est labellisée site de référence dans le cadre du Partenariat Européen d’Innovation (PEI) pour un vieillissement actif depuis 2016. Le PEI vise à développer le partage d’expériences et la mutualisation de ressources autour du bien-vieillir à domicile, la coordination des parcours et le développement d’un environnement global favorable aux séniors,
  • Senior Activ’, qui favorise le bien vieillir, en partageant les bonnes pratiques innovantes et concrètes, pour co-construire ensemble de nouvelles réponses et outils adaptés, tant en termes d’amélioration de la qualité de l’accompagnement proposé aux seniors, de participation sociale et citoyenne, que d’adaptation du logement.

La CeA est un acteur à part entière du projet Senior Activ’ et participe à la co-construction et à la réalisation des actions communes. Elle s’est engagée à partager son expérience, expertise et ses démarches innovantes sur les questions d’aménagement de l’habitat, d’aides techniques, favorisant le maintien à domicile des personnes âgées, mais aussi de prévention de la perte d’autonomie et d’accompagnement des aînés dans une logique de parcours.

Ce projet contribue aux objectifs majeurs portés par la Collectivité, d’adaptation des territoires aux évolutions liées à l’avancée en âge, de l’autonomie comme levier d’innovation territoriale et de positionnement comme référence au niveau européen.

Forte d’une compétence renforcée en matière de coopération transfrontalière, la Collectivité européenne d’Alsace est engagée dans l’élaboration d’un Schéma Alsacien de Coopération Transfrontalière. La coopération en santé, entendue au sens large, sanitaire et médico-sociale, y tiendra une place particulière.

Contact

Adresse

Place du Quartier Blanc
F-67964 Strasbourg cedex – FRANCE

Retour haut de page Aller au contenu principal