Premier séminaire transfrontalier d’échanges entre ergothérapeutes

☀ Cet article a été publié par CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA MOSELLE Anne Laure ☀

Le service Habitat du Département de Meurthe-et-Moselle a organisé avec l’Agence wallonne pour une vie de Qualité (AVIQ) le premier séminaire d’ergothérapeutes à échelle transfrontalière dans le cadre du projet INTERREG Senior Activ’ et de son axe 6 « Anticiper et garantir un habitat adaptable et évolutif ».

L’événement s’est déroulé le 1er octobre 2020 au Centre Prouvé à Nancy, dans le cadre du salon City Healthcare.

L’objectif du séminaire était de pouvoir s’adresser aux ergothérapeutes qui sont très souvent mobilisés pour apporter leur expertise sur les conditions nécessaires au maintien d’une personne en perte d’autonomie à domicile.

Au total, 85 personnes ont pu suivre l’événement, en présentiel ou à distance. Parmi elles, de nombreux ergothérapeutes venus de la Région Grand Est mais aussi d’Allemagne, de Belgique et du Grand-Duché du Luxembourg.

La première partie de ce séminaire a été consacrée à une présentation des missions et du rôle des ergothérapeutes à l’échelle de la Grande Région par l’Association nationale française des ergothérapeutes (ANFE).
Le témoignage d’une ergothérapeute de la région PACA sur l’apport en ergothérapie, la place de l’ergothérapeute dans les dispositifs existants, les limites et potentialités et des exemples innovants a été apporté.

La seconde partie de la matinée était dédiée à la présentation du bus de l’autonomie (outil crée par le Département de Meurthe-et-Moselle et ses partenaires dans le cadre de la Conférence des financeurs ; Il s’agit d’un appartement témoin adapté, un lieu pour découvrir des solutions techniques, un lieu d’information sur les aides techniques qui permet la rencontre avec des professionnels pour des conseils individualisés).

Durant l’après-midi, les séminaristes présents ont pu découvrir quatre outils technologiques sous format d’« ateliers » :

-la tablette « LiNote », créée par la start-up du même nom, présentée en lien avec Innov’ Autonomie (outil pour les aidants),

-l’imprimante 3D (création d’objets sur mesure en fonction du besoin de la personne) par l’Office d’hygiène sociale (OHS),

-l’outil Noviacare (système de télésurveillance), par Pharmagest et

-une visite du bus de l’autonomie (par les services du Département de Meurthe-et-Moselle).

Une restitution par l’agence wallonne pour une vie de qualité (AVIQ) et le Département de Meurthe-et-Moselle est venue clôturer cette première rencontre transfrontalière entre ergothérapeutes.

Retour haut de page