Son rôle

Au cœur de l’Europe et de l’espace rhénan, le Département du Haut-Rhin est une collectivité territoriale dirigée par sa Présidente, Brigitte Klinkert, ainsi que 33 conseillers départementaux.

A l’instar de tous les Départements français, la collectivité est compétente en matière d’éducation (construction/entretien des collèges), de culture (soutien au spectacle vivant, accès à la lecture publique…), de sport et loisirs, de tourisme, d’environnement, d’aménagement et d’habitat, de routes… Mais avant tout, le cœur de mission du Département est d’être l’acteur des solidarités, à tous les âges de la vie : protection maternelle et infantile, aide sociale à l’enfance, action sociale de proximité, personnes âgées et personnes en situation de handicap.

Le vieillissement de la population est un enjeu fort auquel la France et la plupart des pays européens sont confrontés. Actuellement plus de 23 % de la population haut-rhinoise a plus de 65 ans. D’ici 2040, un tiers sera âgé de plus de 60 ans.

Cette évolution démographique questionne la capacité collective à inventer de nouvelles solidarités intergénérationnelles et à réinventer de nouvelles modalités d’accompagnement et de prise en charge.

Le Schéma de l’Autonomie 2018-2023 du Département du Haut-Rhin s’articule autour de 6 axes : encourager la participation citoyenne, développer une politique active de prévention de la perte d’autonomie, renforcer le soutien aux proches aidants, accompagner les établissements dans l’évolution du profil des résidents, faciliter les parcours, améliorer la vie à domicile. Il s’agit d’adapter l’offre d’accompagnement proposée et d’organiser des réponses dans une logique de proximité et de parcours pour améliorer la qualité du service rendu.

En 2019, le Département du Haut-Rhin a souhaité donner un coup d’accélérateur à sa politique en direction des personnes âgées en adoptant un plan Senior, se concentrant sur la personne, son entourage et son logement. Ce plan d’aide exceptionnel de 8 millions d’€ sur 6 ans vise à améliorer la qualité de vie des aînés en établissement ainsi que le maintien à domicile. Un fond pour l’adaptation du logement, doté de 2 M€, a été mis en place pour simplifier les démarches des usagers mais aussi pour réduire le reste à charge des travaux. Le soutien financier aux proches aidants est renforcé, de même que les efforts en matière de prévention de la perte d’autonomie. Enfin l’innovation est au cœur de la sécurisation des parcours de soin par le recours au numérique pour les professionnels du domicile.

Afin de trouver les réponses les plus adaptées pour améliorer la qualité de vie en autonomie des seniors et leur quotidien, il est essentiel de s’inspirer des bonnes pratiques des autres, de travailler encore plus intensément en coopération avec d’autres territoires européens. Cette pratique de la coopération est ancrée dans le Haut-Rhin depuis de très nombreuses années. Le Département prend ainsi une part active dans plusieurs initiatives et projets européens :

    • Avec la Moselle et le Bas-Rhin, il est labellisé site de référence dans le cadre du Partenariat Européen d’Innovation pour un vieillissement actif depuis 2016
    • TRISAN, Réseau Trinational en Santé, dans l’espace du Rhin Supérieur, vise à mettre en réseau les acteurs, favoriser la diffusion de connaissances et l’émergence de projets concrets de coopération dans les champs sanitaire, médico-social et de l’aide d’urgence.
    • Avec l’aide de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, des missions d’étude au Pays Basque espagnol et au Danemark sur la prise en charge de la dépendance ont été menées.
    • Senior Activ’ favorise le bien vieillir, en partageant les bonnes pratiques innovantes et concrètes, pour co-construire ensemble de nouvelles réponses et outils adaptés, tant en termes d’amélioration de la qualité de l’accompagnement proposé aux seniors, de participation sociale et citoyenne, que d’adaptation du logement.

     
    La nouvelle stratégie de coopération transfrontalière, récemment adoptée conjointement par les Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, couvre le champ de la solidarité, dont la politique de l’autonomie. Ces engagements en faveur de nos aînés ainsi que dans la coopération européenne resteront une préoccupation majeure de la future Collectivité européenne d’Alsace, qui réunira, à compter du 1er janvier 2021, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin.

Contact

Adresse

100 avenue d’Alsace
B.P. 20351
F-68006 COLMAR CEDEX
FRANCE

Retour haut de page