Son rôle

Mû par sa compétence dans le domaine de l’autonomie (accompagnement des personnes âgées, des personnes fragiles, des aidants proches et des professionnels concernés), le Département de la Meuse a décidé d’être partenaire du projet Senior Activ’ afin de participer au développement d’actions de coopération transfrontalière en faveur des seniors et ainsi, pouvoir faire bénéficier de ces avancées à tous les seniors vivant en Meuse.

En effet, outre les échanges de bonnes pratiques professionnelles entre les partenaires des cinq versants de la Grande Région, les résultats du projet permettront de contribuer à la mise en œuvre des actions du Schéma départemental de l’autonomie de la Meuse 2018-2022 et d’offrir de nouvelles pistes d’orientations.

Avec le souci constant de garantir l’équité entre les territoires urbains et ruraux, le Département de la Meuse souhaite en effet développer dans une approche intégrée du territoire, dite de quadruple helix associant les institutions, les entreprises, les ressources académiques et les usagers, un partenariat permettant de développer un environnement bienveillant pour accompagner les seniors dans le bien-vieillir à domicile.

Des expériences menées en Meuse, telles que les ILCG ou la démarche de recyclage des aides techniques médicales, pourront ainsi servir les réflexions pour développer des actions de coopération transfrontalière pour renforcer le bien-vieillir sur tous les territoires de la Grande Région.

Le dispositif meusien des « Instances Locales de Coordination Gérontologique » (ILCG)

Les ILCG, dispositif inédit, initiées par le Département de la Meuse suite aux premières lois de Décentralisation, marquent le début d’une politique active en faveur des personnes âgées. Le maintien à domicile dans de bonnes conditions en constitue un des axes prioritaires.

Un réseau de 27 ILCG sous forme associative maille le territoire meusien. Le but d’une ILCG est d’inciter les différents partenaires à se concerter afin de conduire des actions englobant l’ensemble des problèmes auxquels sont confrontées les personnes âgées de 60 ans et plus.

Les ILCG apportent une aide pour l’amélioration et l’adaptation des logements. Les ILCG conseillent, orientent et accompagnent techniquement toute personne souhaitant déposer une demande. Elles sont membres décisifs dans les commissions d’attribution des aides.

Pour rompre la solitude, le Département organise et finance chaque année une formation pour préparer des bénévoles à devenir des visiteurs à domicile. Ainsi, le réseau départemental compte environ 100 visiteurs départementaux.

Des repas partagés ont été mis en place, afin de faire sortir de leur solitude les personnes âgées vivant en retrait et de leur faire retrouver le lien social autour d’un repas convivial.

Par ailleurs, certaines ILCG proposent et organisent un portage de repas au domicile de la personne âgée, repas équilibré à un prix le plus abordable possible. Le Département de la Meuse soutient cette action en investissant dans le matériel isotherme.

Enfin, afin de favoriser le maintien à domicile et de soulager l’entourage des aînés, des groupes de réflexion « Aides aux aidants » ont été mis en place. Ils ont permis des actions telles que des conférences d’information, des groupes de paroles et des ateliers sur la mémoire, la participation aux haltes répit, la diffusion de livres sonores ou à gros caractères ou encore des activités sportives et ludiques (bricolage).

L’action meusienne de recyclage des aides techniques départementales

En 2020 s’est lancée en Meuse une démarche nouvelle d’économie circulaire autour du matériel médical reconditionné, en partenariat avec l’Association Meusienne d’Information et d’Entraide (AMIE) soutenue par le Département.

Ce dernier considère en effet, qu’indépendamment de sa condition de ressources ou de sa situation de droit, une personne en perte d’autonomie doit pouvoir accéder facilement, rapidement et à coût raisonné à une aide technique.

Prenant exemple sur l’association touloise Envie Autonomie, créée en 2018, qui collecte du matériel médical inutilisé, le reconditionne en respectant les règles d’hygiène et de sécurité et le revend à moindre prix en Meurthe-et-Moselle, le Département et l’AMIE souhaitent faire bénéficier la population meusienne (particuliers et professionnels) de ces mêmes actions à savoir :

  • collecte gratuite du matériel usagé ou hors d’usage (prise en charge financière par la Conférence des financeurs), puis tri de ce qui peut faire l’objet d’une réparation ou d’une seconde vie ;
  • information de la part de l’association « Envie Autonomie » via le canal de diffusion des réseaux de partenaires meusiens : comment accéder à du matériel à petit prix / comment aménager son habitat ;
  • évaluation avec les professionnels de santé (indépendants, centre hospitaliers, Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) de leur besoin d’évacuation de matériel hors service, leur besoin de réparation, et leur besoin d’acquisition à court et moyen termes de matériel rénové et garanti.

Cette démarche s’inscrit dans les travaux de l’axe 6 de Senior Activ’, au sein duquel le Département de la Meuse se montre déjà très actif. Une visite des locaux de l’association Envie Autonomie a d’ailleurs déjà été organisée le 20 novembre 2019.

Contact

Adresse

Hôtel du département
Place Pierre-François GOSSIN
B.P. 50514
F-55012 BAR-LE-DUC CEDEX
FRANCE

Retour haut de page